Hsipaw

21/08/2016 - Pays : Chine - Imprimer ce message

Prononcez "sipo" pour cette ville un peu plus au nord est.

Une petite ville, où il faut se balader le long de la rivière pour voir les maisons tissées en bambous. Ce sont des villages Shan, une partie des centaines d'ethnies du Myanmar.

On peut aussi tout simplement se promener en ville pour s'imprégner de la culture.

Mais le plus sympa c'est de visiter les  villages aux alentours à l'aide d'un guide. C’est une partie du pays où certains villages sont fermés aux étrangers, il faut un permis pour y rester, du coup on doit partir avec un guide. On a essayé de poser la question pourquoi il y a quelques années c'était possible mais plus maintenant: on n' a jamais eu de réponse. La politique est encore tabou ici.

 

Nous voilà partis avec 2aussies et un anglais, pour 2 jours de rando à travers la campagne du Myanmar. Le climat est chaud et humide du coup on transpire à grosses goûtes ! Il y a un mélange de champs de maïs, bananiers et rizières en escalier. On va dire que c'est pas déplaisant :) :) on traverse même une forêt tropicale où ... Il pleut bien sûr ! Il pleut ni avant ni après mais dans la forêt tropicale !!

Le soir on dort dans une famille Palaung, une autre communauté.

 

Le matin on disait bonjour "mingulaba" le midi on a dit "maytsunka" et le soir "jamstia". Trois bonjours différents en un seul jour pour un même pays! C'est très amusant et un bon exercice pour notre mémoire.

 

La famille qui nous accueille dans une grande maison sur pilotis en tek était très gentille. Ils nous ont préparé un très bon dîner local burmese: riz avec des plats autour pour accompagner type maïs, bambous fris, curry de légumes...

 

On dormira tous en rangs d'oignons sur le sol sous des moustiquaires à l'abris des moustiques.

 

La nuit est bruyante, des orages frappent et la pluie tombe à grosses gouttes qui semblent vraiment énormes sur le toit de tôle!

 

Le lendemain le sol est pas mal détrempé, on marche au milieu des champs de maïs presque tout le long, les pieds se chargeant de boue à chaque pas! Ça devient lourd!

On arrive à la fin de notre chemin vers 12h, vraiment contents d'avoir pu traverser ces villages d'agriculteurs.

Les enfants étaient si rigolos, beaucoup moins sauvages qu'en Mongolie. Les habitants ont toujours la banane et nous disent bonjour dès le premier regard. 

C'était une très belle découverte du pays.

Note: 5/5 - 1 vote(s).
Imprimer ce message
Syndication :

Par MYRIAM
Le 02/10/2016 à 14:09:55
Je décerne un prix spécial pour les essences d\'arbres photographié et la beauté de leur alphabet

Par Evelyne
Le 02/10/2016 à 19:46:09
De beaux sourires!
Tout cela me ravit et me fait envie!


Laisser un commentaire